Partenaires Solidaires

18642_bureau_direction_(bd02)

Faisons du Troc !

Le troc est l’opération économique par laquelle chaque participant cède la propriété d’un bien (ou un groupe de biens) et reçoit un autre bien. Le troc fait partie du commerce de compensation avec l’échange de services au pair.

Il peut intervenir dans le commerce intérieur mais surtout dans les échanges internationaux, lorsqu’un pays ne dispose pas d’une devise convertible.

Les crises monétaires donnent toujours un rôle un peu plus grand au troc du fait de la raréfaction des signes monétaires. Plus généralement dans les périodes de pénuries, comme les périodes de guerre ou d’occupation, le troc redevient un mode d’échange fréquent. Les différents tickets de rationnement font particulièrement l’objet d’un troc massif, l’égalité de la distribution de ticket ne correspondant pas à la variété de celles des goûts. Mais les biens rares et d’usage courants jouent un rôle nouveau dans les échanges. Pendant la guerre de 1940, en France occupée, les pneus rechapés, extrêmement rares, comme l’essence, étaient des moyens d’échanges irrésistibles.

Les sociétés soviétiques ont toutes connu, à côté des marchés classiques utilisant la monnaie légale, d’importants marchés de troc portant sur des productions personnelles, des biens meubles personnels, ou des biens récupérés sur les lieux de travail.

La contestation du rôle de la monnaie a vu l’apparition de systèmes de troc à dimension sociale. Ils sont connus sous le nom de Système d’échange local, mais leur proximité avec les systèmes de monnaie locale laisse penser que le but recherché est moins de rejeter la monnaie fiduciaire, que de (re)créer une monnaie du lien.


Comments are closed.

Back to Top ↑
  • Nos vidéos

  • CRESS Martinique

  • Nos articles

    novembre 2017
    L M M J V S D
    « Avr    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Agenda